Une « américaine à Berlin » (bientôt en France?) ….La jazzwoman Judy Niemack !!

 

Depuis décembre dernier, Chtijazz.com arpente la capitale allemande  pour y découvrir le jazz berlinois. Dans le microcosme du jazz, il se dit que Berlin est devenu la capitale du jazz européen. Nous voulions vérifier par nous mêmes. Avant de vous révéler ce  « Berlin Jazz Tour »  dans un prochain article, nous avons voulu revenir sur le parcours de Judy Niemack.

Nous sommes le 24 décembre 2017 sur Berlin, et avons décidé de nous rendre dans un des clubs de jazz les plus côtés de Berlin le « A Trane ». Depuis plusieurs semaines nous étions partis à la recherche des concerts et productions en cette période et, « Oh Surprise », Judy Niemack était annoncée le 24 décembre à 21h00  en concert!  Elle serait accompagnée par un quartet dirigé par le batteur allemand Ernst Bier. Ernst Bier est le batteur en vogue à Berlin, un de ceux qui se produisent le plus probablement.

Pour nous, la présence de « Judy » était un beau cadeau de Noel. Nous la connaissions pour avoir suivi sa carrière et la sortie de ses albums. « Judy » n’est pas une chanteuse de jazz, c’est une jazzwoman et probablement une des meilleures de cette génération. Ce concert va nous « coller au mur ».

Nous allons la retrouver en février 2018 pour un weekend à Londres au célèbre club « Le Vortex ». Ce sera l’occasion pour Emma de suivre ce workshop d’exception, suivi d’un concert.

En ce mois de Juillet 2018, nous avons repris la direction de Berlin pour retrouver Judy, et peaufiner un projet commun.

Pour ceux qui ne la connaissent pas, nous vous emmenons à la découverte de cette perle du jazz :

Comme nous l’affirmions Judy NIEMACK est une véritable chanteuse de jazz. Interprétant les paroles avec émotion et élégance, elle est aussi une musicienne complète, utilisant sa voix pour improviser comme un instrumentiste virtuose. Ayant terminé ses études classiques en tant que soprano « coloratura« , elle s’est profondément imprégnée de la tradition jazz mainstream, repoussant continuellement les limites du chant jazz avec ses paroles originales et une approche moderne des standards. Judy mène une triple carrière, simultanément interprète, parolière et professeur de chant jazz. Elle a  récemment produit son neuvième CD en tant que leader, « Blue Nights » (sur BluJazz/Codaex aux USA et en France en 2008), elle est également l’auteur du livre/CD “Hear It & Sing It! – Exploring Modal Jazz” (édité par Second Floor Music/Hal Leonard en 2004) et de « Jazz Standards » (livre/CD édité par Hal Leonard et faisant partie de la série « ProVocal » en 2008).

Judy NIEMACK est née à PASADENA, CALIFORNIE et commence à chanter en public dès l’âge de sept ans dans un choeur d’église. Pendant ses années d’école, elle chante dans tous les types d’ensembles vocaux: madrigaux, choeur de chambre, quatuor vocal de jazz, comédies musicales, orchestres de rock, bluegrass, etc. A 17 ans, elle décide de faire du chant l’oeuvre de sa vie et commence à étudier le chant classique. A 18 ans, elle rencontre le grand saxophoniste ténor Warne MARSH et décide d’explorer l’improvisation Jazz. Judy suit les cours du PASADENA City College pendant trois ans, étudiant le chant classique, et l’improvisation jazz avec Gary FOSTER. Elle continue à étudier le chant classique pendant six ans, chantant du jazz le soir. Après avoir terminé ses études au NEW ENGLAND Conservatory à BOSTON, elle participe à un Opera Workshop d’été puis elle rentre en CALIFORNIE pour étudier l’improvisation vocale avec Warne MARSH qui lui apprend de la même façon qu’à un saxophoniste. Son but est alors d’improviser aussi librement que les plus grands solistes, combinant sa grande connaissance de la voix avec des techniques purement instrumentales.

En 1977, Judy s’installe à NEW YORK City pour poursuivre sa carrière de chanteuse de Jazz. Sa première apparition importante sur la scène NEW YORKaise est une semaine au célèbre « Village Vanguard » avec Warne MARSH en 1978. Son premier enregistrement « By Heart » sort la même année sur le label SEABREEZE Records.

Depuis lors, elle a chanté dans la plupart des grands clubs de N.Y.C. dont le BLUE NOTE, SWEET BASIL, FAT TUESDAYS, VILLAGE GATE, VISIONES, BIRDLAND, JAZZ STANDARD et le RAINBOW ROOM. Elle tourne à travers les U.S.A. (concerts et festivals) avec quelques orchestres de renom, dont ceux dirigés par Larry ELGART et Peter DUCHIN (avec qui elle a chanté à la MAISON BLANCHE). Judy a également fait des concerts/hommages à la musique de George GERSHWIN, Cole PORTER et Irving BERLIN.

Elle a chanté, entre autres, avec: Toots THIELEMANS, David BYRNE, Dave BRUBECK, George BENSON, James MOODY, Lee KONITZ, Clark TERRY, Dave BRUBECK, Lew TABACKIN, Warne MARSH, Kenny BARRON, Billy HIGGINS, Cedar WALTON, Ray DRUMMOND, Joey BARON, Fred HERSCH, Billy HART, Kenny WERNER, Hein van de GEYN, Jim Mc NEELY, Joe LOVANO, Michel HERR, Adam NUSSBAUM, Jean-François PRINS, Kirk NUROCK, Steve KUHN, Mark FELDMAN, Eddie GOMEZ, Harvie SWARTZ, Kirk LIGHTSEY et les New York VOICES. 

Judy NIEMACK a également écrit et enregistré ses propres compositions, ainsi que ses paroles originales sur des compositions d’autres musiciens, parmi lesquels: Pat METHENY (It’s Just Talk), Thelonious MONK (Misterioso), Lee KONITZ (Round & Round & Round, Chick Came Around), Bill EVANS (Interplay), Michele HERR (Thinking of You, Notes of Life), Clifford BROWN (Daahoud), Don GROLNICK (Talking To Myself), David FRIEDMAN (Greenhouse Fables), Mike STERN (Choices), Larry SCHNEIDER (Tomato Kiss), Kirk NUROCK (Rain, Silence of My Soul, Moving On, Love Finds A Way), Jeanfrançois PRINS (New York Stories, Love Will Grow, Keepers of the Master Plan), Steve SLAGLE (Tudo Muda, Just For Now), Dan HAERLE (Darin Rae), Duke JORDAN (Jordu), Richie BEIRACH (Leaving), Richie POWELL (Time), Dexter GORDON (McSplivins, Soy Califa, Home Run), Gigi GRYCE (Minority), Elmo HOPE (Mirror Mind Rose, One for Kenny), Kenny DORHAM (Lotus Blossom), Curtis FULLER (Saggitarius, Playpen), Idrees SULLIMAN (Orange Blossom) and Bob BROOKMEYER (Hum).

La Carrière internationale de Judy NIEMACK débute en ITALIE au PISA Jazz Festival en 1982. Depuis elle s’est produite en ALLEMAGNE, AUTRICHE, BELGIQUE, CANADA, CHINE, DANEMARK, ESPAGNE, FINLANDE, FRANCE, HOLLANDE, JAPON, PHILLIPINES, POLOGNE, ROUMANIE, SERBIE et en SLOVÉNIE.

Quelques-unes de ses récentes apparitions: « Jazz sous les Pommiers », AVIGNON Jazz Festival, ALBI Jazz, LE MANS, CALVI Jazz Festival (FRANCE); MIDDELHEIM Jazz Festival, BOTANIQUE, BRUSSELS Jazz Rallye (BELGIQUE); Save VENICE Ball (ITALIE); W.D.R. Big Band avec Jim Mc NEELY (ALLEMAGNE); une tournée au JAPON en compagnie d’ Albert « tootie » HEATH, Ronnie MATHEWS et Ray DRUMMOND; et un concert au BLUE NOTE de New York avec son groupe.

Judy NIEMACK est très active dans le monde de l’éducation du jazz. Elle a donné des workshops ainsi que des leçons privées à la New School de N.Y., ainsi que des master classes partout dans le monde en conjonction avec ses tournées.Elle a également donné des workshops à BERKLEE School of Music de Boston, UCLA de Los Angeles, la William PATTERSON University (N.J.), Purchase University, LONG ISLAND University, N.Y. City College et a enseigné en:

FINLANDE : SIBELIUS Academy of Music
POLOGNE : Summer Vocal Jazz Camp
BELGIQUE : DWORP Summer Jazz Workshop, Conservatoire Royal d’ANVERS
ALLEMAGNE : BERLIN Hochschule Der Kunste, Hanns Eisler Music Conservatory, Bundes JAZZ Orchestra Big Band Vocals, MUNICH Prinzregenten Theater, INZIGHOVEN Vocal Jazz Week with NYVoices, MINDEN Vocal Jazz Workshop with Darmon Meader, LOERRACH “STIMMEN” Festival, Kuernbach Big Band workshop, etc.
HOLLANDE : Conservatoires de DEN HAAG, ROTTERDAM, HILVERSUM et ARNHEM.
DANMARK : COPENHAGEN Rhythmic Conservatory, AARHUS Jazz Program
ITALIE : PISA Jazz Vocal Workshop
SLOVENIA: Novo Mesto, JAZZINTY avec Barry Harris
LONDON: JAZZWISE Summer Jazz Camp avec Jamey AEBERSOLD
et elle enseigne chaque été depuis 1988 au Janice BORLA’s Vocal Jazz Workshop à CHICAGO.

Depuis septembre 1994, jusqu’en juin 1996, elle était le Professeur de « Chant Jazz » au Conservatoire Royal de Musique de BRUXELLES.
Depuis octobre 1995, Judy est également devenue la première femme Professeur de Jazz en Allemagne, dirigeant la section « Chant Jazz » à la “Jazz Institut Berlin”.
Depuis octobre 2003, Judy est aussi Professeur de « Chant Jazz » en Espagne à la MUSIKENE Conservatoire de San Sebastian.

 En ce début juillet 2018, nous nous retrouvons donc pour un dîner dans une véritable « trattoria italienne » Rosticceria Pascarella. Ce fut l’occasion de partager notre vision du jazz et de ce monde si particulier. A la question  de ce qu’elle pensait de Berlin sur la plan « jazzique » ?  : « Je  considère cette ville comme le nouveau New-York pour la scène Jazz et encourage les jeunes à venir s’y produire. Le niveau est très élevé et les scènes sont ouvertes. » Nous lui demandons ce qu’elle pense des musiciens, chanteuses qui exercent  « une autre » profession que musiciens professionnels et qui sont souvent marginalisés en France par « les professionnels » qui les considèrent avec une forme de mépris ? : — » C’est ridicule. Il y a très peu de musiciens qui peuvent vivre du jazz, si vous n’êtes par Chick Coréa, Steve Gadd, Herbie Handcock…. bref une poignée de têtes d’affiche dans le monde y arrivent…. J’ai moi même cette chance d’enseigner à Berlin avec des conditions exceptionnelles qui me permettent de passer 5 mois de l’année en tournée. » »Non pour moi il n’y a rien d’exceptionnel a être policier, directeur, avocat d’un côté, et musicien de l’autre. » Nous lui demandons si elle (judy) a un agent ? : … »Non, j’ai cette chance de pouvoir m’en passer, mais dans le jazz, sauf cette poignée de têtes d’affiches (cités dans la question précédente)  ont des agents. Pour les autres, c’est le bouche à oreille, la réputation, le niveau qui  vous fait travailler. « 

Elle nous a également annoncé qu’un nouvel album devrait sortir au cours de cet été 2018….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *