« MA » PRÉFÉRÉE…… YAMAHA STAGE CUSTOM ALL BIRTCH SHELL

IMG_0434

Le saviez-vous ? …. la batterie au tout début de son histoire s’est appelée la « Jazz »

J’ai décidé de vous présenter une batterie abordable et polyvalente pour le Jazz (surtout) et le blues (éventuellement).

J’ai eu l’occasion de jouer sur pas mal de batteries : Ludwig, Tama, Pearl, D.W et….. il y a longtemps « Orange« . Les batteries se sont collectionnées au  fil du temps, de mes goûts musicaux mais jamais par effet de mode. Ce qui compte demeure la pratique et les goûts de chacun. Il n’y aura pas de ma part la volonté d’affirmer que « Ma » Yamaha est la meilleure. Elle est « Ma » préférée pour le moment.

J’ai eu un jour une discussion avec un commerçant en instrument de musique de la métropole et son vendeur qui tentaient de me démontrer que D.W était « La meilleure ». Il me faut préciser que le commerçant est trompettiste et son vendeur très jeune batteur « métaleux », jouant sur une batterie électronique. En vieillissant, je préfère souvent jouer au naïf… celui qui apprend du tribun. Dans ces moments là, pour rester calme, je pense  à la réplique d’Audiard « Les cons ça ose tout et c’est même à ça qu’on les reconnait ». Bref, je me disais au fond de moi que DW est une excellente marque. Elle est à la mode, chère, très chère. Que la marque fait aussi fabriquer en Asie…. comme toutes les marques. Je ne suis pas Steve Gadd ou Charlie Antolini  alors restons calmes !!! Je fais en fonction de mes besoins et non pas en fonction de mes possibilités financières, ce qui serait du gâchis.

Mon choix s’est porté depuis 02 ans sur la Yamaha Stage Custom All birch Shell couleur Wood.

La version de base est : Une caisse claire (14*5.5), un Tom Alto (10*7), Un Tom Médium (12*8), Un Tom basse (14*13) et une grosse caisse ( 20″).

Je l’ai choisie pour le son et l’accastillage Yahama qui est excellent, notamment le système YES. L’accastillage est léger et très robuste. J’ai apporté quelques modifications : Les peaux sont des REMO Ambassador Costed « sablée ». J’aime ce type de peau pour l’accroche des balais. Le chaud reste chaud et vous ressentez la sensation de frein qui oblige a appuyer physiquement. J’ai acquis également un second Tom bass 14*13 que j’ai fait recouper par un spécialiste, Florent Westel ( Il fera l’objet d’un portrait dans Chtijazz prochainement). Ce deuxième Tom Basse recoupé en 14*10 donne un son « plus court ». Je l’ai monté sur un bras de Tom fixé au pied de la ride.

IMG_0435

J’ai également fait l’acquisition d’un petit complément latino : Une caisse claire Gretch Métal 14*6.5. Le son est sec, très sec. Une cloche Pearl que j’étouffe quelque peu. Ce petit complément m’est bien utile pour  certains passages de morceaux comme « Spain » et Armando’s Rumba ».

Les Cymbales; Je cherchais des cymbales avec un « Sunstein » assez contrôlé. Il fallait que le son soit profond. Je me suis dirigé pour le Hi Hat sur de l’Istanbul Mehmet « Sultan » 13″. J’ai donc pris également une ride Istanbul Mehmet Sultan  20″ pour obtenir une continuité de son. Une seconde ride est venue épauler avec la AA Sabian en 20″. J’ai voulu (bien qu’accessoire) compléter mon kit ride par une Pearl 101 20″ percée et rivetée.  Même si le son n’est pas le top du top, celle-ci est utile pour les morceaux lents. Le sunstein des rivets comble correctement et je garde un son « matifié ». Enfin j’ai une petite « Splash » Stagg de 12″.

IMG_0437

L’avantage dans la formule que j’ai choisie est que ma batterie est modulable en jazzette. Il me suffit de prendre le Tom Basse et de lui fixer un rehausseur pour adapter la batte de grosse caisse me voilà avec une petite grosse caisse, de fixer la caisse claire Gretch au pied de HI HAT avec un clampe  et d’utiliser le pied de caisse claire pour  supporter le Tom Alto , et c’est parti pour  « jazzer » les loulous !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *