UNE SOIRÉE « SOUL MUSIC » AU « B.B KING CLUB » DE NEW YORK

BB King

Fin du périple de chtijazz.com à New-York, pour ce dernier reportage nous voulions aussi vous montrer que tout n’est pas excellent dans ce que nous avons pu écouter…mais rien de rédhibitoire non plus

Après L’Iridium et le Birdland, nous nous sommes rendus au célèbre restaurant bar « B.B King », situé en plein cœur de Times Square….

Ce jour-là, nous passons devant le club lors de notre promenade de l’après-midi, et décidons de regarder la programmation…. Ce soir, c’est « soul music » avec le groupe « Decade of soul »…. Certes, ce n’est pas du jazz mais pourquoi pas ? Je décide de me renseigner sur le tarif d’entrée, 23 USD par personne… Nous achetons 2 places, début du spectacle à 20h00, ouverture des portes à 19h30.

a decade of soul

Nous nous présentons donc à 19h00 devant la porte… comment dire, l’accueil est assez glacial, le chef de salle est une espèce de croque mort impassible, qui ne vous décroche pas un sourire, et qui vous murmure à plusieurs reprises qu’il vous faut attendre d’être appelé afin de pouvoir être placé en salle, que nous sommes le numéro 13, un point c’est tout !! Oups !! Et si vous avez le malheur d’attendre au « mauvais endroit » selon lui, vous vous faites reprendre de volée ! Cela nous change radicalement de l’accueil que nous avons eu au Birdland….. Ici, nous avons effectivement l’impression d’être des numéros, cet établissement, qui compte plusieurs centaines de places, nous fait penser à un «  piège à touriste »….

Ca y est, le « number 13 » est appelé, quelle chance, c’est notre tour ! La serveuse qui nous place est somme toute aimable (TIP oblige !). Nous lui demandons si nous pouvons être placés au premier rang, elle accède à notre demande… Nous voilà donc assis tout à droite de la scène, sur une très grande table (ici pas question « d’intimité en amoureux »), la salle devant la scène est agencée avec de grandes tables rectangulaires et les personnes sont placées par ordre d’arrivée. A côté de nous, deux afro-américaines, fans incontestées de soul music, qui pendant la demi-heure précédent le début du show nous passent en revue tous les standards qu’elles connaissent par cœur! Heureusement les deux dames possèdent un très bel organe, et les écouter est plutôt agréable. La salle est pleine à craquer, il ne reste plus une place de libre.

Nous décidons de dîner sur place, précisons que celui qui souhaite bénéficier d’une place à table en face de la scène DOIT manger, sinon, il doit aller à l’une des nombreuses tables en arrière salle qui composent le bar ; de ce fait, ici , si vous ne mangez pas, vous avez de grande chance d’entendre le spectacle, mais de ne rien voir……

La carte est assez chère , 15 à 40 USD pour un plat de pauvre qualité et de petite quantité; sans parler des boissons vraiment hors de prix, une dizaine de USD pour un coca…. le rapport qualité-prix n’y est pas ; C’est cher pour ce que nous avons dans l’assiette… encore une fois, comparé au Birdland, la prestation repas est bien en deçà….coté repas, le B.B King est comparable à L’Iridium, c’est cher pour ce que c’est.

20h00 pile, le spectacle commence… nous voyons arriver sur scène 2 chanteurs, 1 chanteuse,1 pianiste-organiste, 1 trompette, 1 saxo, 1 guitare, 1 basse, 1 batteur :

Bruce « Big Daddy » Wayne – Lead Vocals
Jae Jones – Lead Vocals
Prentiss McNeil – Lead Vocals
Robert Jack – Bass, Vocalsdecade of soul 2
William Van Sise – Guitar
Paul Connors – Piano, B3 Organ
Richie DePaul – Drums
Connell « Red » Thompson – Tenor Sax
Bob Scarpula – Trumpet

C’est de la soul music, donc techniquement rien à voir avec du jazz, mais la troupe «  fait le show » ! Pas de temps mort, tout est calé au millimètre, un show à l’américaine !

Un des chanteurs, surnommé « Big Daddy », qui doit mesurer 1.60 m pour 120 kilos, se trémousse dans tous les sens, fait participer le public, et cela fonctionne, les fans dans la salle sont déchaînes. Tous les grands standards de la soul y passent, Aretha Franklin, Otis Redding, Marvin Gaye, Stevie Wonder, James Brown…..

Nous nous sommes penchés sur la programmation du B.B King, le dimanche, c’est gospel, avec le « Harlem Gospel Choir », le samedi, c’est le « Beatles Brunch »…Disons que pour résumer, si vous voulez passer un bon moment musical, plutôt grand public, avec des thématiques bien précises, oui pourquoi pas, par contre, aller plutôt dîner ailleurs avant, pour ensuite aller boire quelques verres au B.B King en écoutant de la musique, vous passerez une soirée agréable…

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *