PRESTON SHANNON, LE ROI DU BB KING’S BLUES CLUB À MEMPHIS

Le 09 mars 2014 vers 19h00, Chtijazz se balade dans la fraicheur de ce début de soirée à Memphis (USA.Tennessee)…

Encore embués d’une visite à la célèbre distillerie Jack Daniels (à consommer avec modération), nous déambulons sur la fameuse Beale Street. Nos yeux sont éblouis par tant de lumières…. Les néons nous attirent et nous zigzaguons de bars en bars. Puis, illumination suprême … « Le BB KING’S BLUES CLUB ». Impossible de le louper, impossible pour nous de ne pas y entrer. Le bar est full… Emma se lance à l’attaque des hôtesses… ouf nous entrons et après quelques très longues minutes (presque 1 heure ), une table nous est proposée….

memphis-blues-club

L’endroit est saturé, les serveuses se faufilent de tables en tables. Nous sommes entourés de consommateurs hypnotisés par la scène.

Le repas n’est pas trop notre préoccupation, nous cherchons plutôt à savoir qui se trouve à l’affiche ce soir….My God … « Mister Preston Shannon » !!!!! Il est 20h30….Yes, nous voyons ce diable black monter sur scène…. Dès les premiers accords nous comprenons que le repas de ce soir passera bien au second plan.

Preston Shannon est né en 1947, guitariste de son état. Prince du Blues et de la soul musique. Arrivé dans le Tennessee vers l’âge de 08 ans, il est originaire du Mississippi. Alors qu’il avait un petit job et malgré la réticence de ses parents, il se met à la guitare. Il intègre la formation de Shirley Brown.

Ce n’est qu’en 1993, qu’il crée sa propre formation : Le Shannon Preston Band et se produit au festival de Jazz de Long Beach en Californie. Sa carrière connait des hauts et des bas. Il devient le musicien attitré des shows au « BB KING’S BLUES CLUB » de Memphis.

preston-shannon guitare

Nous ne pourrons résister ce soir là, à acheter son dernier album Dust My Broom (2014).

Nous avons assisté à une prestation de haut niveau avec un batteur exceptionnel. Dommage que Preston Shannon ne vienne pas jusqu’à nous en France. Alors il ne vous reste qu’une possibilité un aller et retour vers Memphis, mais il y a peu de chance que vous ayez envie d’utiliser le retour. Si le paradis du blues existe, il est là-bas.

Dernière anecdote, nous savions que la guitare se joue avec les mains, mais pas…….. il nous a fait le même coup ce soir là, bluffant, visionnez un peu !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *